752 032 visites 10 visiteurs

MONDIAL U19 Masculins : Trop Facile

16 août 2017 - 17:35

L’équipe de France jeune a su faire respecter la logique face à la modeste équipe du Chili (43-21). Les jeunes français ont toutefois des reproches à se faire, signes par moment d’une trop grande facilité. De quoi rester alerte, avant d’affronter le Portugal en quart de finale dès demain.

Source : IHF

Le début de rencontre donne le ton. Les bleuets enchaînent les récupérations de balles qui forment des ballons de contres pour Jonathan Mapu ou Edouard Kempf (4-0, 2e). La faiblesse du Chili était connue, mais les jeunes français n’en ont cure et prennent le match avec sérieux, à l’instar de Kyllian Villeminot qui attrape tout ce qui passe devant lui en défense avancée. Le Chili tente de jouer à sept, mais loin d’ouvrir les espaces c’est un fiasco dont le but de Valentin Kieffer en est l’illustration (10-3, 11e). L’identité du vainqueur ne fait déjà plus trop d’illusion, mais cette évidence joue des tours à la seconde ligne de joueurs envoyé par Eric Quintin à la quinzième minute (11-5, 17e). Durant la fin de cette période, les chiliens vont en effet faire jeu égal avec les bleuets. Le demi-centre Aaron Codina Vivanco, qui évolue dans le célèbre club de Pinheiros au Brésil, et l’arrière gauche Diego Arancibia Diaz montrent qu’ils n’ont pas volé leur place en huitième (22-13, MT). Le fruit d’un été chargé, vu que les deux joueurs étaient déjà présent lors du mondial junior en Algérie.

Sans suffisance

Source : IHF

Sauf que l’on sait que ces moments dans une rencontre, quand les jeunes sont en dilettante, exaspèrent le sélectionneur Eric Quintin. Déjà monté au créneau après la victoire contre la Suède, le sélectionneur a du glisser ce qu’il pensait à la pause. Résultat, l’équipe de France n’a eu aucun temps mort en deuxième période. Les ailiers Benjamin Richert et Gaël Tribillon s’en donnent à cœur joie, et la fin du match est une succession d’actions plus spectaculaires les unes que les autres. Au grand dam du Chili obligé de passer sous le rouleau compresseur, malgré toute sa bonne volonté (43-21, FM). En quart de finale face au Portugal, vainqueur de la Tunisie 34 à 25, un instant de défaillance ne sera pas permis. Contre un jeu défensif capable de varier en 3-2-1, 5-1 et 6-0 sans difficultés, mais aussi une attaque qui s’appuie sur le très bon pivot Luis Frade, les bleuets auront fort à faire. Ce sera dès demain, à 16h30 en France.

Commentaires

JEU CONCOURS DE PRONOSTICS

VOUS TROUVEREZ CI-DESSOUS LE FICHIER à REMPLIR ET à NOUS RETOURNER AU PLUS VITE !!!

 

Jeu concours Pronostics EURO 2018.pdf

EURO 2018 FEMININ